Bien choisir son biberon


Que l'on allaite ou non, le biberon reste un indispensable. Les biberons à tétine physiologique sont les plus adaptés après l'allaitement maternel car ils reproduisent la forme du sein. Sachez qu'aujourd'hui, tous les biberons sont anti-coliques (ils évacuent l'air lorsque bébé tète).

Comment choisir son biberon et sa tétine ?

  • Pour choisir un biberon, le premier critère est de savoir s'il y a déjà eu allaitement maternel ou non afin de choisir une tétine qui se rapproche le plus possible de la forme du sein.
  • À col large : vous les reconnaitrez grâce à l'indication sur l'emballage de la tétine ou du biberon.
  • Selon l'âge, le débit change : Débit 1 = lent, Débit 2 = moyen, Débit 3 = Rapide.
  • Il existe aussi des tétines pour les liquides épais ou à débit variable.

Découvrez tous les biberons >

Les différentes tétines

  • Tétine en latex
    Avantages :
    - Souple et agréable pour bébé.
    - Origine naturelle.
    Inconvénients :
    - Vieillissement plus rapide selon la fréquence d'utilisation et le mode de stérilisation.
  • Tétine en silicone
    Avantages :
    - Très proche de la physiologie du sein maternel.
    - Tétine recommandée après l'allaitement maternel.
    Inconvénients :
    - Moins souple que le latex.
    - Résiste plus aux mordillements.

Découvrez toutes les tétines >

Les différentes matières du biberon

  • Biberon en verre
    Avantages :
    - Reste translucide après de nombreux lavages.
    - Convient à la stérilisation à chaud.
    - Plus grande durée de vie.
    Inconvénients :
    - Cassable, à éviter dès que le bébé gagne en autonomie.
    - Lourd.
    - La température réelle est difficile à connaître.

Découvrez tous les biberons verre >

  • Biberon en plastique
    Avantages :
    - Léger et incassable.
    - Prise en main facile.
    - Convient aux stérilisations à chaud et à froid.
    Inconvénients :
    - Risque d'opacité et de rayures.
    - Eviter les trop fortes températures.

Découvrez tous les biberons plastique >

Les différentes formes

  • Col large : facilité de nettoyage.
  • Ergonomique : facilité d'utilisation.
  • Prise en main maman/papa : utilisation d'une seule main – capuchon se retirant d'une seule main aussi – vissage sécurisé.
  • Prise en main bébé : développe son autonomie.

Découvrez tous les biberons >

Les contenances à retenir

  • 50 ml : idéal pour la prise de médicaments et de vitamines.
  • 90 à 120 ml : pour les 1ères semaines puis les jus de fruits et l'eau.
  • 120 à 150 ml : pour les 1ers mois puis les jus de fruits et l'eau.
  • 240 à 260 ml : entre 3 et 9 mois.
  • 320 à 340 ml : au-delà de 1 an.

Découvrez tous les biberons >

Comment bien s'équiper

Partez à la maternité avec le biberon que vous aurez déjà acheté car si votre bébé s'habitue aux tétines de la maternité, il aura peut-être un peu de mal à en changer.
Pour bien démarrer, dès votre retour de la maternité, vous aurez besoin de :

  • 4 biberons d'au moins 240 ml : complets, gradués pour simplifier le dosage. Sachant qu'un bébé prend 8 biberons par jour, pour votre organisation et votre confort, vous pouvez en avoir plus.
  • 4 tétines.
  • 1 à 2 petits biberons de 120 ml, pour la naissance, puis avec petit et grand embout pour boire de l'eau.
  • 1 goupillon, pour nettoyer les biberons et les tétines, pour une hygiène optimale du biberon et de sa tétine.
  • 1 biberon de 320 ml, à partir de 6 mois, quand bébé mange des aliments solides.

Découvrez tous les kits biberons >

Comment réchauffer le biberon ?

Si réchauffer un biberon au micro-ondes et le laver au lave-vaisselle est bien plus pratique, cela accélère aussi l'usure du biberon.
Utiliser un chauffe biberon est simple, rapide et efficace (on est sûr d'atteindre la bonne température). Vous pourrez l'utiliser plus tard pour réchauffer les petits pots.
Certains chauffe-biberons font aussi stérilisateurs. Il existe aussi des modèles nomades (à brancher en voiture).

Bon à savoir :

Pensez toujours à contrôler la température en versant quelques gouttes de lait sur la face interne du poignet (zone où la peau est très sensible contrairement au-dessus de la main).

Découvrez tous les chauffe-biberons >

Comment stériliser les biberons ?


1/ Nettoyer méticuleusement le biberon, la bague et la tétine en les brossant à l'aide d'un goupillon, d'eau chaude et de savon liquide afin d'éliminer tout dépôt de lait.
2/ Rincer abondamment avant d'utiliser le stérilisateur de biberons. Bagues et tétines doivent être "emboîtées" avant la stérilisation afin d'éviter de les manipuler après.
(On peut stériliser à chaud en utilisant un stérilisateur électrique à vapeur ou un stérilisateur à micro-ondes).
3/ Il ne faut pas essuyer les biberons avec un torchon après les avoir stérilisés.
Et en voyage ?
On utilise la stérilisation à froid : les biberons sont plongés dans un récipient rempli d'eau dans lequel on aura préalablement ajouté des comprimés de stérilisation.

Découvrez tous les stérilisateurs >

BON À SAVOIR

  • Avant chaque utilisation, vérifiez la résistance de la tétine en tirant dessus
    (surtout si bébé a ses premières dents, car elles peuvent être particulièrement coupantes !).
  • Les tétines en silicone ont tendance à se fendiller après de trop nombreuses stérilisations.
  • Les téterelles en caoutchouc elles peuvent se ramollir à force d'être stérilisées.