le guide
Accueil > Sortie > Comment choisir son siège- auto ?

Comment choisir son siège- auto ?

Nacelle, coque, harnais, Isofix… Difficile de s’y retrouver quand on ne sait rien des sièges-auto. Pourtant, cet accessoire est indispensable pour garantir la sécurité de votre enfant sur la route.

Ces accessoires sont donc soumis à une réglementation stricte afin de s’assurer de leur qualité et de leur capacité à protéger l’enfant en cas de collision.

Nous décodons pour vous toutes les normes, les sigles et les appellations des différentes catégories de sièges-auto, pour vous faciliter la vie et vous permettre de choisir le modèle idéal pour vous et votre enfant.

Que suppose chaque groupe de sièges-auto ?

Les sièges-auto sont classés par groupes, chacun correspondant à une tranche d’âge et un poids maximal. Il est important de s’y référer lorsqu’on choisit un siège pour son enfant, afin d’être sûr que ce dernier sera bien à protégé.

● Nacelle : groupe 0 : de la naissance à 10 kg (quand bébé a 6 mois)
● Coque ou cosy : groupe 0+ : de la naissance à 13 kg (jusqu’à 12 mois)
● Siège-auto : groupe 0+/1 : de la naissance à 18 kg (jusqu’à 4 ans)
● Siège-auto : groupe 1 : de 9 à 18 kg (de 9 mois à 4 ans)
● Siège-auto évolutif : groupe 1/2/3 : de 9 à 36 kg (de 9 mois à 10 ans)
● Siège-auto évolutif : groupe 2/3, le rehausseur : de 15 à 36 kg (4 à 10 ans)

Vous noterez que chaque groupe correspond à une tranche d’âge, hormis les sièges évolutifs, qui eux, peuvent accompagner l’enfant depuis bébé, jusqu’à ses 10 ans.

Selon ce que vous recherchez, vous pouvez directement choisir en vous focalisant sur le groupe auquel appartient votre enfant. Vous pouvez vous concentrer directement sur des modèles qui correspondent à vos attentes.

Qu’est-ce que la norme I-Size, également appelée réglementation R129 ?

Cette norme atteste d’un niveau de protection optimal.

Les siège-auto qui peuvent l’obtenir sont testés en crash test, dans des conditions de circulation normales. La voiture subit un choc avant, un choc arrière, ainsi qu’un latéral afin de mesurer l’impact sur le mannequin. Ces tests sont sans pitié et visent à s’assurer de la fiabilité du matériel.

Souvenez-vous qu’un siège-auto arborant le sigle I-Size est prévu pour offrir un maximum de sécurité à votre enfant, bébé ou deuxième âge.

Les différents systèmes de fixation des sièges-auto

Deux systèmes se retrouvent sur tous les sièges-auto :
● Fixation par ceinture de sécurité.
● Fixation ISOFIX.

Si dans un cas, il s’agit d’un système universel, dans l’autre, il faut que la voiture soit équipée de fixations correspondantes.

Fixation par ceinture de sécurité

Il s’agit de l’option la plus ancienne.

Adaptable sur n’importe quelle voiture, il suffit de se servir de la ceinture de sécurité du véhicule pour fixer le siège-auto.

L’installation de ces modèles demande de prêter attention lors de la fixation. Il est impératif de s’assurer que tout est bien à sa place et que le siège est bien stable. Ce système, bien que très répandu, est certainement le moins performant.

Fixation ISOFIX

Dans ce cas, le siège-auto est directement relié à des éléments fixes de la voiture.

Depuis 2011, toutes les voitures sorties d’usine sont équipées de points de fixation ISOFIX. L’installation est facilitée et il est impossible de ne pas bien positionner le siège. Ce système est très performant, très sécurisant, et il s’agit de la meilleure protection possible pour votre bébé.

La jambe de force

Cet accessoire est destiné à améliorer la stabilité d’un siège-auto. Il s’agit d’un pied qui se déplie et s’appuie directement sur le plancher du véhicule.

Un siège équipé d’un système ISOFIX et d’une jambe de force offre une parfaite stabilité.

Attention toutefois, les véhicules équipés de coffres de sol au pied de la banquette arrière empêchent le dépliage et l’installation de la jambe de force. Avant de choisir ce type de modèle, assurez-vous que votre voiture peut l’accueillir.

Le système de retenue de votre siège-auto

Selon le siège-auto, le système de retenue peut changer :
● Système de retenue par harnais
● Système de retenue par bouclier

L’un et l’autre sont prévus pour protéger les enfants en cas d’impact et éviter qu’ils ne sortent de leur siège.

Retenue par harnais

On parle de harnais 5 points.

Il permet de retenir l’enfant en s’appuyant sur les parties les plus fortes de son corps (épaules, entrejambe, bassin). Il est très important de s’assurer du serrage de chaque partie du harnais pour un voyage confortable.

Bon à savoir

Il est important de retirer son manteau à l’enfant avant de l’installer dans un siège-auto. L’épaisseur des vêtements pourrait laisser croire que ce dernier est bien maintenu. Il faut tester la tension du harnais en essayant de le plier. Si vous arrivez à l’attraper en le pinçant entre les doigts, vous devez le tendre davantage.

Retenue par bouclier d’impact

Ce bouclier prend la forme d’un coussin très ferme placé sur la poitrine de l’enfant.

Les matériaux qui le composent sont à la fois amortissants et très résistants aux chocs. En cas de collision, la force de l’impact est répartie et absorbée afin de ne pas blesser l’enfant.

Même si le bouclier d’impact est homologué pour la position dans le sens de la route, nous recommandons d’installer le siège-auto de votre enfant, dos à la route, aussi longtemps que possible.

Conseil de parent

La réglementation autorise à installer l’enfant face à la route dès 9 kg (à partir de 6 mois environ). Cependant, nous vous recommandons de retarder au maximum ce changement. Les enfants en bas âge sont clairement mieux protégés dos à la route, que face à la circulation.

Pensez au confort de votre enfant

Si la sécurité doit guider votre achat de siège-auto, il ne faut pas perdre de vue le confort de bébé.

Prêtez attention à tous les accessoires présents sur le modèle qui vous intéresse.

● Certains viennent équipés de réducteurs, permettant ainsi à un bébé d’être parfaitement bien tenu, malgré sa petite taille.

● Un appui tête permet de maintenir votre enfant, quel que soit son âge. S’il est réglable, ce sera d’autant plus appréciable pour lui.

● Prêtez attention au rembourrage du siège-auto. Les coussins doivent être fermes et confortables.

● Choisir un siège qui permet d’adopter plusieurs positions est également intéressant en termes de confort. Votre enfant en bas âge sera mieux installé dans une position légèrement allongée, que complètement assis. Cette option peut vraiment changer la donne pour le confort de bébé.

Tous ces critères sont essentiels, dans la mesure où votre enfant va passer beaucoup de temps dans ce siège. Mais de tous les conseils que l’on vous livre, retenez bien celui-ci : choisissez un siège-auto entièrement déhoussable. Eh oui, entre les goûters écrasés, les accidents de couches et tous les petits pépins que peuvent provoquer les enfants, vous serez très content de pouvoir laver les housses quand vous le voulez. Dans le cas contraire, le siège-auto de votre enfant pourrait vieillir prématurément.

Les différentes versions de sièges-auto

Pour faire votre choix plus facilement, voici le détail des différents modèles de sièges-auto.

La nacelle / lit-auto

Elle ressemble à un couffin rigide. Elle peut accueillir un bébé de la naissance jusqu'à ses 6 mois.

L’enfant peut dormir comme un loir tandis que vous conduisez. Sa position allongée lui permet de rester tranquille, parfaitement confortable.

Attention avec la nacelle : son installation se fait en parallèle de la banquette de votre véhicule. Cela suppose un encombrement maximal à l’arrière.

Certaines nacelles peuvent également être utilisées sur un châssis de poussette. Il suffit de la sortir du véhicule et de l’accoupler à la structure. Avec un seul et même accessoire, vous pouvez promener bébé en poussette, ou voyager sereinement en voiture.

Le cosy

Il s’agit d’un siège-auto à coque. Concrètement, l’enfant est installé dos à la route, semi-allongé. On l’utilise de la naissance jusqu’à ce que l’enfant atteigne 13 kg (12 mois environ).

Ce dispositif peut aussi bien être installé à l’avant qu’à l’arrière du véhicule. Souvent équipé de fixations ISOFIX, le cosy maintient bébé confortablement, en toute sécurité.

Peu encombrant, le cosy protège efficacement bébé pendant ses premiers mois.

Le siège-auto

Prévus pour le deuxième âge (de 6 mois à 4 ans), ces sièges peuvent être installés aussi bien face à la route, que dos à la circulation.

Équipés d’un système de maintien et de tous les éléments de sécurité attendus, les sièges-auto accompagnent l’enfant pendant plusieurs années. Il est donc recommandé de bien penser son achat.

Les rehausseurs

Les rehausseurs, appelés également groupe 2/3, sont prévus pour les enfants de 3 à 10 ans. Composés d’une assise et d’un dossier (souvent réglable), les rehausseurs bénéficient des mêmes systèmes de fixation et de sécurité que les modèles prévus pour les enfants en bas âge.

Conseil de parent

Utilisez le réhausseur en fonction de la taille de votre enfant, et non de son âge. L’idée est d’utiliser cet accessoire jusqu’à ce que votre chérubin mesure 1m50 (entre 10 et 12 ans). S’il fait cette taille avant, supprimez le réhausseur, la ceinture de sécurité suffit et votre enfant se sentira grand. 😊

En voyant un rehausseur, on peut le prendre pour un siège-auto, mais ne vous y trompez pas. Si vous doutez, contrôlez le groupe auquel il appartient, vous le verrez tout de suite.

Siège-auto évolutif

Cet accessoire va pouvoir accompagner votre enfant jusqu’à ce qu’il puisse directement s'asseoir sur la banquette arrière et s’attacher avec la ceinture.

Peu importe le poids ou la taille des enfants, le siège évolutif s’adapte. Compte tenu de l’utilisation intensive qui va en être faite, il fait bien penser son achat. Comme pour l’achat d’une poussette, il ne faut pas hésiter à comparer les produits. Il est important qu’il soit pratique et résistant.

Maintenant, c’est à vous de choisir !

En fonction du groupe, du mode d’installation et d’attache, de l’équipement et de l’utilisation que vous souhaitez en faire, vous êtes capable de trouver LE siège-auto pour votre enfant.

Pensez simplement à privilégier 3 choses :

● Le confort de votre enfant.
● Sa sécurité.
● Le côté pratique de votre matériel (déhoussable, appui tête ajustable, etc.).