le guide
Accueil > Sortie > Comment préparer un long trajet en voiture avec bébé ?

Comment préparer un long trajet en voiture avec bébé ?

Un long trajet peut vite s’avérer un peu stressant pour de jeunes parents.

Quelles affaires prendre ? Comment habiller bébé ? A quelle heure prendre la route ? Voilà autant de questions qui peuvent vite faire monter en pression avant un départ en vacances.

Pas de panique, un trajet en voiture, même long, c’est comme tout : ça se prépare.

Voici donc un petit guide plein de conseils pour vous faciliter l’organisation de votre voyage avec votre enfant. Vous allez voir, même s’il est en bas âge, on peut parfaitement voyager avec un bébé. Il faut juste être patient et organisé.

Confort et sécurité avant tout

Impossible d’évoquer un voyage en voiture avec bébé sans parler de sécurité et de siège auto.

Avant même de planifier le trajet, on s’équipe correctement pour un trajet en parfaite sécurité :
● Groupe 0 de 0 à 10 kg : nacelle ou coque dos à la route.
● Groupe 0+ de 0 à 13 kg : siège auto, dos à la route.
● Groupe 1 de 9 à 18 kg : siège auto 2ème âge équipé d’un harnais ou d’un bouclier. Il s’installe dos ou face à la route.
● Groupe 2 de 15 à 25 kg : rehausseurs avec dossier et quelques sièges auto, dos à la route.
● Groupe 3 de 22 à 36 kg : rehausseurs avec ou sans dossier.

On s’assure évidemment de la bonne fixation du siège avant d’installer son enfant et de débuter le trajet.

Comment habiller bébé ?

Bien évidemment, selon la saison, on ajoutera ou on enlèvera une couche de vêtement à bébé.

On va surtout privilégier des vêtements en coton, qui respirent. N’oublions pas que durant un voyage, les enfants sont certes bien assis et retenus, mais ils gigotent toujours un peu, et c’est plutôt bon signe d’ailleurs !

Il est préférable de prendre une petite couverture d’appoint, au cas où votre petit bout ait un peu froid (en hiver pendant la nuit par ex.). On peut le couvrir facilement, ou retirer cette couche supplémentaire si l’enfant n’est pas à son aise.

On prévoit au moins une tenue de rechange

Restons prévoyants ! Il est préférable de prendre de quoi changer bébé entièrement, sans avoir à accéder au sac le plus profondément enfoui dans le coffre de la voiture.

Comme pour tous vos trajets accompagnés de votre enfant, le sac à langer doit vous suivre. Il contient tout ce qu’il faut pour changer bébé et prendre soin de lui. Bien évidemment, le sac à langer doit être à votre portée, facile à attraper. S’il y a besoin de changer de couche, ou s’il y a eu un accident de biberon, vous pourrez réparer tout ça simplement sur une aire de repos.

Pour des trajets de plus de 6 heures, prévoyez une tenue supplémentaire, on ne sait jamais…

On prévoit son itinéraire à l’avance

Attention, il ne s’agit pas simplement de repérer par quelle route ou autoroute vous voyagerez, mais plutôt de repérer toutes les aires de repos que vous croiserez.

Qu’il s’agisse de faire une pause déjeuner, une pause repos, ou d’un arrêt pour changer bébé, vous apprécierez d’avoir partagé votre trajet en petits tronçons. En cas “d’urgence couche“, de pleurs de faim, ou simplement d’un peu trop d’agitation, vous saurez exactement où vous arrêter.

Toutes les aires de repos ne sont pas équipées pour changer un enfant ou pour réchauffer un biberon par exemple. Ce sont souvent les plus grandes (sur autoroute) qui sont les mieux équipées. Repérez-les sur tout votre itinéraire, et vous ne serez jamais pris au dépourvu.

N’hésitez pas à prendre le temps de voyager

Lorsque vous planifiez votre trajet, ne soyez pas trop optimiste sur les temps entre les différentes étapes.

S’il est recommandé de s’arrêter toutes les deux heures pour éviter la fatigue en conduisant, un bébé peut demander davantage de pauses. Ne l’oubliez pas en prévoyant votre heure d’arrivée. Si vous êtes attendus, n’hésitez pas à partir plus tôt et à ne donner qu'une heure d’arrivée approximative.

Passé un cap de fatigue et d’ennui, bébé peut vite occuper beaucoup d’espace sonore et provoquer une ambiance électrique entre les parents. N’hésitez pas à désamorcer ces moments-là en faisant une petite pause pour mieux repartir.

Prévoyez donc suffisamment de temps pour votre long trajet. Il sera forcément plus long que si vous voyagiez sans bébé.

Préparez tout ce qu’il faut pour nourrir bébé

Sur un long trajet de plusieurs heures, votre enfant va sûrement avoir faim, surtout les premiers mois.

Pour ses repas, préparez ses biberons à l’avance. Si vous êtes équipé de biberons isothermes, il vous suffira de les tenir prêts pour la pause repas. Si vous n’avez que des biberons classiques, prenez de l’eau chaude dans une bouteille isotherme et la dose de lait maternel en poudre dans chaque biberon.

Il vous suffira de vous arrêter et de préparer la tétée en quelques secondes. Sans matériel isotherme, prévoyez des arrêts dans des aires de repos bien équipées, elles mettent souvent un four micro-ondes à disposition des clients.

Dans l’idéal, vous pouvez vous équiper d’un chauffe-biberons de voyage directement branché à votre véhicule. Dans ce cas, vous pourrez faire la pause repas où bon vous semble.

Quel est le meilleur moment de la journée pour faire un long trajet avec bébé ?

Il n’y a pas une, mais plusieurs réponses. Tout dépend de la durée du trajet, de la saison et de la période.

Départ de nuit

Concrètement, en été, pendant les vacances, il est souvent plus simple et moins stressant de rouler de nuit. On rencontre peu ou pas de bouchons et le trafic est moins dense. En revanche, la fatigue peut vite gagner du terrain.

Le plus simple avec un enfant en bas âge, c’est un départ en début de soirée, lorsque bébé commence à s’endormir. Vous pourrez ainsi rouler plusieurs heures sans qu’il ne se réveille.

Départ aux aurores

Partir très tôt le matin permet d’éviter le trafic, tout en permettant à bébé de se rendormir et de finir sa nuit.

En partant vers 4 heures du matin, vous pourrez rouler plusieurs heures avant de commencer à faire des pauses pour votre enfant. Bien évidemment, on s’arrête toutes les deux heures, et on part parfaitement reposé.

Départ en journée : souvent plus compliqué

Vouloir réaliser un long trajet en partant en journée peut vite devenir compliqué.

Néanmoins, en partant juste avant la sieste de votre enfant, vous bénéficiez d’un moment de répit avant de devoir composer avec lui. Après, les pauses repas peuvent s'enchaîner assez rapidement avec les pauses couches. Il faut donc bien réfléchir avant de partir en journée.



Conseils aux parents

Si vous le pouvez, prévoyez que l’un des parents soit installé à l’arrière avec bébé quand il est réveillé. Cela permettra de prévenir les crises de larmes dues à l’ennui ou à l’agacement du trajet. Certes, c’est moins convivial, mais le conducteur peut rester parfaitement concentré sur la route.

Dernier conseil : prévoyez de quoi occuper votre enfant

Un truc simple pour éviter que votre enfant s’ennuie : lui réserver des surprises.

Attention, rien de fou, simplement un sac avec ses quelques jeux ou jouets préférés. Évitez de tous les sortir à la fois, la surprise de découvrir une nouvelle activité vous fera gagner encore un peu plus de temps.

Attention, ne déménagez pas son coffre à jouets, emportez simplement de quoi lui lire une histoire, un doudou et un jeu par exemple.

Pour voyager tranquille avec bébé, planifiez tout !

Comme souvent lorsqu’il s’agit d’organisation et d’enfants, le plus simple reste de dresser des listes :
● Une liste des aires de repos sur le trajet.
● 1 liste comprenant sac à langer, rechange et de quoi nourrir bébé.
● Une liste de toutes les affaires et tous les vêtements de votre enfant : c’est le meilleur moyen de ne rien oublier.

Pour le reste, il ne vous restera qu’à vérifier votre véhicule avant le départ, et à choisir votre horaire de voyage (libre à chacun). Si vous suivez ces quelques conseils, vous verrez, le trajet des vacances se passera sans encombre. Bonnes vacances !